BTP - Bâtiment et Travaux publics

Le BTP (bâtiment et travaux publics) est un secteur essentiel de l'économie française. Il emploie environ 1,2 million de personnes en France, dans 318 000 entreprises.

Le BTP réalise la moitié de son chiffre d'affaires total dans le domaine de la construction neuve (construction de logements en tête), l'autre moitié dans les travaux d'amélioration et d'entretien d'édifices existants.

Malgré la crise qui affecte l'économie mondiale et ralentit de façon importante l'activité du secteur, le BTP reste un important créateur d'emplois en France. Actuellement, il recrute environ 70 000 personnes par an. De nombreux chefs d'entreprises déclarent même connaître des difficultés pour trouver le personnel qualifié dont ils ont besoin.

Les postes sont nombreux en Ile-de-France, qui génère à elle seule près de 24 % du chiffre d'affaires général du BTP. La région compte environ 59 000 entreprises du BTP, employant 250 400 personnes. Sur les chantiers franciliens, c'est la maçonnerie qui offre les débouchés les plus importants (9 % des emplois).

Le bâtiment comprend près de plus de 30 métiers que l’on peut regrouper en quatre grandes familles:

Les métiers d'étude, de conseil et d'encadrement

Avec au minimum un bac + 2, de nombreux professionnels participent aux études préliminaires à la mise en place d'un chantier puis à son suivi.

  • Architecte
  • Chargé d'affaires / Chargée d'affaires
  • Géomètre-topographe
  • Ingénieur du génie civil
  • Métreur, économiste de la construction / Métreuse, économiste de la construction
  • Conducteur de travaux / Conductrice de travaux.

Les métiers de la structure et du gros œuvre

Près de 40 % des effectifs du bâtiment travaillent dans le gros oeuvre, c'est-à-dire la construction de l'ossature du bâtiment.

  • Charpentier bois / Charpentière bois
  • Chef de chantier
  • Conducteur d'engins de travaux publics / Conductrice d'engins de travaux publics
  • Coffreur-boiseur / Coffreuse-boiseuse
  • Cordiste
  • Grutier / Grutière
  • Maçon / Maçonne
  • Tailleur de pierre / Tailleuse de pierre.

Les métiers de l'équipement technique

Ouvriers qualifiés ou techniciens, les spécialistes de l'électricité, des réseaux d'eau, du chauffage ou de la climatisation ont pour mission de réaliser des installations sûres, fonctionnelles et s'insérant le plus discrètement possible dans la structure du bâtiment.

  • Chef de chantier en installations électriques
  • Domoticien / Domoticienne
  • Electricien d'équipement / Electricienne d'équipement
  • Monteur en installations thermiques / Monteuse en installations thermiques
  • Technicien en génie climatique / Technicienne en génie climatique.

Les métiers de l'aménagement et des finitions

Une fois le gros oeuvre achevé, différents corps de métiers - peintres et les spécialistes des revêtements du sol en tête - se relaient pour apporter au bâtiment sa touche finale.

  • Agenceur de cuisines et de salles de bain / Agenceuse de cuisines et de salles de bain
  • Carreleur-mosaïste / Carreleuse-mosaïste
  • Couvreur / Couvreuse
  • Menuisier / Menuisière
  • Métallier/ Métallière
  • Miroitier / Miroitière
  • Peintre en bâtiment
  • Plâtrier / Plâtrière
  • Plombier / Plombière
  • Solier-moquettiste / Solière-moquettiste.

Les entreprises doivent s’adapter en permanence aux évolutions de la réglementation juridique, sociale et fiscale.

Cela  nécessite une veille et des adaptations permanentes.

Le droit du travail est sans cesse plus complexe et évolue constamment.
Cette situation impose une veille réglementaire au sein de l’entreprise, une actualisation continue des connaissances, une bonne gestion des contrats de travail, la gestion maîtrisée des sanctions disciplinaires, mais aussi la prise de conscience des enjeux du droit du travail par l’encadrement de chantier.
La même complexité se manifeste en matière  de droit des affaires. Le respect des cahiers des charges et des contrats, la maîtrise des contrats négociés et signés, la bonne gestion des assurances sont impératifs. Comme pour le social, une sensibilisation des hommes de chantier aux risques juridiques est nécessaire.